logo

Le 24 f?vrier 2022

LA GERIATRIE CHEZ LE LAPIN : COMMENT GERER LA VIEILLESSE DE VOTRE LAPIN

Avec l’augmentation de la durée de vie du lapin (entre 10 à 12 ans), un suivi rapproché est souvent nécessaire au minimum deux fois par an pour prévenir l’apparition ou anticiper les conséquences de maladie liées à la vieillesse. A partir de l’âge de 5 6 ans, certaines affections sont à surveiller de près, telle que l’arthrose, les insuffisances rénales chroniques, les tumeurs, etc. La gestion médicale est alors discutée suite à un examen clinique approfondi lors d’une consultation vétérinaire NAC. Ceci afin d’offrir à votre lapin le plus de confort pour ses vieux jours. L’arthrose, maladie dégénérative des articulations engendrée par la sénescence est traitée de manière palliative et non curative pour gérer la douleur. Celle-ci se manifeste par des boiteries, des fontes musculaires, malposition du ou des membres desquelles découlent des complications (pododermatite, souillure périanale…). Elle est assez fréquente chez nos lapins domestiques. De ce fait, différentes approches thérapeutiques sont envisagées et discutées :
  • La gestion de l’habitat et de l’alimentation(obésité) : cage à un seul étage, sans obstacle, un sol non glissant et molletonné toujours bien sec et propre.
  • La phytothérapie, médecine douce, réalisée à base du principe actif présent dans les plantes (cf post phytothérapie NACINPARIS), ne présente aucun effet secondaire et permet de stabiliser un grand nombre de nos patients. Elle peut être utiliser seule ou en complément (exemple LASER).
  • Le laser thérapeutique est une technique indolore et non invasive cherchant à apporter sur le site douloureux, les cellules saines du système immunitaires, et ceci afin de stimuler la cicatrisation, l’effet antalgique et anti-inflammatoire.
  • Les traitements médicamenteux (meloxicam, gabapentine, cannabidiol) sont envisagés en dernier recours et après discussion du bénéfice risque. Ils sont prescrits en compléments et par cure. Ils ont l’avantage d’agir rapidement en cas de crise algique aigues mais ne sont pas sans conséquence sur le métabolisme vieillissant de votre animal.
L’insuffisance rénale chronique, fréquente chez le lapin âgé de plus de 5 ans. Elle est la conséquence d’une diminution sévère des unités fonctionnelles des deux reins. Elle peut se manifester cliniquement par une augmentation de la prise de boisson concomitante à l’élimination des urines, un amaigrissement et/ou fonte musculaire, des positions antalgiques, un poil piqué, une dysorexie pouvant aller jusqu’à hypovigilance et décès de l’animal. Au plus tôt elle est diagnostiquée, au mieux elle sera stabilisée et un suivi régulier est indispensable à la gestion de cette pathologie.   par le service NACINPARIS DV Buscara, DV Ménard, DV Samyde

Suivez-nous sur Youtube

Découvrez mes livres !

Nos partenaires