logo

Nac in Vetinparis

les nouveaux animaux de compagnies

SERVICE SPÉCIALISÉ POUR LES NAC: NACINPARIS

Les Nouveaux animaux de compagnie ont leur place à part entière avec un service dédié: NACINPARIS. Trois vétérinaires exclusifs NAC assurent la prise en charge médicale et chirurgicale de ces espèces tout comme les soins d’urgence.

les spécialistes des NAC

qu’est ce qu’un nac ?

Lapin

Cochon d'inde

Gerbille

Furet

Rat et souris

Oiseau

Tortue

Lézard

Serpent

les spécialistes des NAC

nos docteurs nac

veterinary

Dr Manon Ménard

Le Dr Vétérinaire Manon Ménard est diplomée de la Faculté Vétérinaire de Liège en 2017.
veterinary

Dr Sarah Samyde

Responsable du Service NAC VETINPARIS
Le Dr Vétérinaire Sarah Samyde est diplômée de la Faculté Vétérinaire de Liège en 2005.

à propos des NAC

vetinparis vous informe !

img

SERVICE NAC VETINPARIS / L'alimentation du Cochon d'Inde

Le cochon d’Inde est un rongeur herbivore strict, qui nécessite une alimentation adaptée en captivité afin de prévenir l’apparition de certaines pathologies. Voici donc quelques rappels sur ses besoins alimentaires. 1) Le foin constitue l’aliment principal et doit représenter environ 80% de son alimentation. Il doit être distribué à volonté et être de bonne qualité, c’est-à-dire être bien vert, sentir bon et être non poussiéreux. 2) La verdure arrive ensuite en deuxième position. Il est possible de proposer des salades plutôt foncées type mâche, romaine, roquette, feuille de chêne, endive, frisée, etc., ainsi que des herbes aromatiques (tout SAUF oseille et ciboulette). D’autres légumes peuvent être proposés comme le céleri, le fenouil, les fanes de carottes et de radis, du concombre, de la courgette, … 3) Les granulés sont quant à eux à distribuer en quantité limitée. Les granulés doivent être des granulés purs et non des mélanges de graines avec des céréales. En effet, ces mélanges ne sont pas adaptés à leur alimentation : ils perturbent le transit et favorisent la prise de poids. 4) Les friandises sont à distribuer avec parcimonie (carotte, fruits par exemple). Par ailleurs, le cochon d’Inde ne synthétisant pas la vitamine C, il est indispensable de lui en fournir de manière quotidienne : soit via une solution buvable à administrer directement dans la bouche à l’aide d’une seringue (car s’oxyde rapidement dans l’eau de boisson), soit via des comprimés de vitamine C. L’apport de vitamine C est nécessaire à la bonne conformation des os, des dents notamment. Les légumes ou fruits riches en vitamine C pouvant être donnés au cochon d’Inde sont par exemple le persil, le poivron, le kiwi, l’orange, la clémentine,… L’eau est par ailleurs mise à disposition de préférence dans une gamelle plutôt que dans un biberon, même s’il est souvent difficile de garder l’eau propre très longtemps. En effet, la prise de boisson des cochons d’Inde par le biberon favoriserait les douleurs cervicales. Fournir une alimentation adaptée favorise entre autre une bonne usure des dents, un bon transit et permet d’éviter le surpoids à l’origine de différentes pathologies comme la pododermatite ou l’apparition de maladies métaboliques. A noter également que l’introduction d’un nouvel aliment implique toujours la réalisation d’une transition alimentaire sur plusieurs jours.